Maîtres restaurateurs

Se développer en misant sur la qualité

Maîtres restaurateurs

Le titre Maitre restaurateur


Que représente le Titre de Maître Restaurateur ?


Un titre pour encourager et promouvoir l'excellence chez les professionnels de la restauration

Le titre « maître Restaurateur » a été créé par le Ministère des PME, du Commerce et de l'Artisanat par décret du 14 septembre 2007 pour encourager et promouvoir l'excellence chez les professionnels de la restauration. A ce jour 3550 restaurants sont labellisés (dont plus de la moitié sont accompagnée par les CCI).

Le Maître Restaurateur est un restaurateur de Métier avec une expérience professionnelle validée. C’est un engagement de cuisine faite dans l’entreprise à partir de produits bruts, majoritairement frais, intégrant les circuits courts. C’est un titre attribué par le préfet après un audit de contrôle. C’est une démarche volontaire du professionnel qui est renouvelée tous les 4 ans.


Une convention a été signée entre CCI France et l'AFMR (l'Association Française des Maîtres Restaurateurs) en novembre 2011 et renouvelée le 30 novembre 2015 pour mettre en œuvre des actions de sensibilisation et d'accompagnement des professionnels.
Cette démarche permet d'aider les restaurateurs à « monter » en qualité, et gagner en  visibilité  grâce à l'affichage du titre.



En savoir plus


Pour savoir qui peut obtenir le titre, quelles sont les qualifications requises et les différentes étapes à suivre, consultez la page dédiée aux Maîtres - Restaurateur


Télécharger la demande du titre Maître Restaurateur.
 
 

Qu’est-ce que le fait maison ?


Le fait maison est un signe qui se place devant un plat lorsque ce plat est fabriqué dans l’entreprise à partir de produits crus. Le Titre de Maître Restaurateur garantit que l’ensemble de la carte est faite maison à partir de produits bruts et acquis essentiellement frais.

Dans l’un et l’autre cas, les décrets prévoient des dérogations ou des produits dérogatoires selon trois principes :

- Pour le fait maison, des produits que le client ne s’attend pas à voir fabriqué par le restaurateur comme les jambons, saucissons ou les fromages par exemple.
- Et des produits dont la fabrication repose sur des contraintes techniques ou d’hygiène qui le rendent difficilement réalisable pour chaque professionnel, comme les fonds de sauce de base, bruns, de volailles, fumets de poissons.
- En plus, Pour les maitres Restaurateurs qui intègrent la notion de produits bruts mais également frais, des produits dont l’approvisionnement ne peut pas se faire en frais.


Infos complémentaires sur le site https://www.economie.gouv.fr/fait-maison

Maître Restaurateur et  « fait maison » Comment s’y retrouver ?


Maître Restaurateur : Un professionnel qualifié, engagé sur plus de 30 critères : cuisine certifiée faite maison, produits frais, qualité du service, de la vaisselle, de la décoration…
C’est un titre décerné par l’État sur la base d’un audit réalisé par un organisme indépendant. Cette distinction permet aux clients de repérer les établissements d’excellence.

 Le « fait maison » : Un pictogramme qui permet uniquement d’identifier les plats de la carte qui sont fabriqués dans l’entreprise à partir de produits bruts et crus.


Le Titre de Maître Restaurateur garanti que l’ensemble de la carte est faîte maison